Avec le CNRS Liban, Cognitus a organisé un séminaire international

Seminar-300x283

Un séminaire international s’est tenu récemment à Grand Serail, à Beyrouth, au Liban. Le séminaire était organisé par le CNRS Liban, la Commission libanaise de l’énergie atomique et Cognitus, un centre français de recherche et de développement en science des données. Le séminaire a été fortement soutenu par le bureau du Premier ministre libanais. L’objectif principal du séminaire était d’identifier l’utilisation potentielle du Big Data dans différents secteurs du Liban. Cependant, le secteur public s’est vu accorder une importance particulière pour savoir comment le Big Data peut aider le gouvernement libanais à améliorer divers services publics fournis par différentes agences.

Le séminaire a été inauguré par le Dr Bilal Nsouli, directeur du LAEC. Dans son discours de bienvenue, le Dr Nsouli a souligné le besoin urgent de trouver l’utilisation du Big Data au Liban et de promouvoir l’économie axée sur les données au Liban. Pendant deux jours, les conférenciers invités de différents pays, dont les États-Unis, la France, l’Irlande et l’Angleterre, ont présenté tous les aspects critiques du Big Data et de la cybersécurité. Les participants de différents ministères, instituts pédagogiques ont assisté au séminaire avec un enthousiasme exceptionnel. Les conférenciers ont montré comment tirer parti de la puissance des données massives dans différents secteurs industriels et tirer le maximum d’avantages tels que l’obtention d’un avantage concurrentiel et l’augmentation des revenus. Ils ont également montré comment améliorer les capacités de gouvernance en utilisant le Big Data et offrir de meilleurs services aux citoyens d’un État. Les intervenants ont également souligné la nécessité de protéger les informations volées et utilisées abusivement par un grand nombre d’adversaires très actifs dans le monde entier. Au cours du séminaire, les deux sessions du panel ont été extrêmement animées par une longue discussion entre les intervenants et le public. Plusieurs questions critiques ont été discutées, des défis ont été identifiés et des potentialités ont été consolidées et prévues pour être mises en œuvre dans un avenir proche. Lors de la dernière session, des décisions importantes ont été prises pour promouvoir le Big Data au Liban.

Partagez ce post sur vos réseaux

Laisser un commentaire

un × quatre =